22/08/2010

Passage brillant d'ISS dans le ciel suisse.

http://klipsi.blog.tdg.ch/media/01/00/1138026500.jpg

 
Ce matin tôt vers 05h09m et des poussières ( d'étoiles ? ) , la station spatiale internationnale ISS était visible très brillante dans notre ciel.
 
Voici une série de photos  en diaporama , prises depuis le Valais central.
 
 
Vue vers l'ouest.
 
ISS sort de l'ombre terrestre  et grimpe au-dessus de Jupiter.
 
C'était aussi visible de Genève.
 
Les photos sont des poses longues, de 30 secondes chacune. D'où la trace blanche d'ISS.
 
Appareil photo à 1600 ASA, grand-angle (16mm de focale) , f/3.5.
 
Dès le mardi 24 Août, ISS sera visible dans notre ciel le soir .
 
Voici un tableau avec les horaires et dates pour les observations depuis Genève :
 
 
En cliquant sur la date , à gauche, vous aurez plus de détails et des cartes du ciel pour savoir dans quelle direction il faut regarder.
 
Comme vous voyez, on pourra observer ISS deux fois de suite presque chaque soir. Il lui faut un peu plus d'une heure et demie pour faire un tour complet autour de notre planète.
 
Les passages les plus brillants sont ceux de magnitude -3.6 et -3.7.
 
Faut juste espérer que le ciel soit dégagé ...
 
 
 

Commentaires

Bonsoir Klipsi,


Voilà, je me permets de vous contacter, car j'ai une p'tite question:

Hier soir, samedi 21 août 2010, j'ai observé un point lumineux dans le ciel, entre approx. 21h15 et 21h30, direction Ouest/Nord-ouest, à env. 10° en dessus du Jura. Il était "à vu de nez" 2x à 3x plus brillant que l'étoile la plus brillante. Je n'ai pas remarqué si ce point lumineux était visible plus tôt... Il était plus rapide qu'une étoile (!) mais beaucoup moins qu'un avion. Il a ensuite disparu derrière le Jura

Je précise que je suis archi-novice en astronomie... mais cela ne m'empêche pas d'aimer lever la tête la nuit!

Comme je n'arrive pas à retrouver les horaires de passage pour hier soir de la station ISS, ou d'autres satellites, sur le site www.heavens-above.com, je m'adresse à vous...

Avez-vous observé le même phénomène? Ou quelqu'un d'autre l'a-t-il également vu?


Bonne continuation.



=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 22/08/2010

hello Brian.
pour mieux vous répondre il faudrait que je sache où vous étiez. A Genève ?
Depuis Genève, vers le ouest-sud-ouest, donc à peu près dans la direction que vous m'indiquez, il y a en ce moment la planète Vénus qui brille de tous ces feux, de magnitude - 4.3 , donc en effet bien plus lumineuse que toutes les étoiles. Vous pourrez la voir encore quelques jours vers la même heure mais elle s'approche progressivement du soleil.
Sinon, si vous avez vu Vénus à gauche de votre "ovni", et que vous parlez d'un autre objet lumineux, cela peut être soit un avion très lointain qui réfléchissait le soleil, ou alors un météore, une "étoile filante" plus lumineuse que la moyenne, une "fireball". Ce ne pouvait pas être ISS car elle n'était pas visible le soir, et en plus ISS va toujours d'ouest en est, soit par le nord ou le sud, mais ISS n'ira jamais se coucher derrière le Jura, vu depuis la Suisse romande en regardant vers l'ouest.
Mais perso je pense que vous avez vu Vénus, "l'étoile du berger" , dans une de ses phases les plus brillantes, et que le mouvement que vous décrivez est une illusion optique si elle était juste en train de se coucher derrière le Jura. Une fois encore, cela dépend de votre lieu d'observation.

Écrit par : Klipsi | 22/08/2010

cela peut aussi être un iridium flare, mais pour le confirmer il faut me dire où vous étiez car la visibilité des iridium flares varie à quelques kilomètres. En tout cas il n'y en avait pas samedi soir depuis Genève. Etiez-vous ailleurs ?

Écrit par : Klipsi | 22/08/2010

quoique, non, un Iridium flare est peu probable. car si vous regardez vers l'ouest, le flare d'iridium ira -soit de gauche a droite ou vice-versa, mais il n'ira pas plonger vers l'horizon ouest, car tous les satellites iridium sont sur une orbite du pole nord au pole sud et donc on les voit uniquement piquer du nez au nord ou au sud, mais si vous avez vu une lumiere brillante a l'ouest alors il doit logiquement aller a l'horizontale si c'est un iridium. Les iridium peuvent toutefois etre tres tres lumineux, encore plus lumineux que Venus.
donc, soit vous avez vu Venus, ou alors un meteore fireball tres lent ( ce qui est possible surtout le soir, car apres minuit les etoiles filantes sont des impacts frontaux et donc bien plus rapides. ) Tout depend de la vitesse de deplacement de l'objet que vous avez vu.
autre explication possible, une entree en atmosphere d'un debri de fusee, ou d'un morceau de fusee ou vieux satellite, space junk.

Écrit par : Klipsi | 22/08/2010

Bonsoir Klipsi,


Merci pour vos réponses. Le samedi 21 août, je me promenais à Collex-Bossy. Je faisais face au Jura, donc plein Nord-Ouest.

La "source" lumineuse était sur ma gauche (plein ouest). Je l'ai aperçue lorsqu'elle était à un altitude d'environ 40°. Le pont lumineux "se déplaçait" de gauche à droite, avec une trajectoire descendante (env. 45°). Il est passé derrière le Jura dans la région Le Reculet / le Crêt de la Neige.

Il avait exactement la même trajectoire, la même luminosité et la même vitesse (?) que la station ISS sur vos photos prises dans la nuit de samedi à dimanche dans le Valais...

Il a mis env. 15 minutes pour passer derrière le Jura (= d'une hauteur de env. 40° à moins de 10°); donc ce n'était pas une étoile filante. Ni un avion: pas de clignotements rouges et verts... et bien trop lumineux. Bien que le reflet du soleil sur le fuselage aurait pu supplanter les feux de positions... Mais j'en doute. Il était bien trop "loin"/haut dans le ciel.

Et encore moins une soucoupe volante!!! Ou alors un modèle de la première génération, vu la vitesse à laquelle elle se traînait... ;o)

Plus sérieusement, j'ai également pensé à un satellite Iridium. Mais pas moyen de retrouver sur le net les heures de passages après coup...

Quant à Vénus... possible. Quoiqu'improbable; elle ne se déplace pas aussi rapidement, et on ne peut la voir disparaître derrière le Jura en une vingtaine de secondes, ou bien?


La station ISS ne passe-t-elle pas plusieurs fois par jour au-dessus de nos têtes???

Mais effectivement, les horaires de passages ne correspondent pas à l'heure et au lieu de mon observation...

Donc mystère...


Encore merci pour votre gentillesse.


Au plaisir de vous lire.



=:oB

PS: Pour dissiper tous doutes, je n'était pas seul ce soir là. Et je n'avais pas bu!! ;o)

Écrit par : L'avis de Brian | 24/08/2010

il y a une petite confusion dans votre reponse, vous parlez d'abord de 15 minutes et ensuite d'une vingtaine de seconde .. ???
je penses deviner que l'objet a mis en effet une quinzaine de secondes pour descendre. alors en effet ce n'est pas Venus, d'autant plus que Venus etait deja bien plus basse, pas a 40 degres, et un peu plus au sud.

Ce ne peut pas etre ISS car ell ne se couche jamais a l'ouest , elle se leve a louest et se couche a l'est. selon la trajectoire et le lieu d'observation elle se couchera au sud , sud-est, est, nord-est ou nord, mais jamais a l'ouest.

et ce ne fut probablement pas un iridium non plus car un iridium, si vous le voyez a 40 degres a l'ouest, il ira se coucher sur le jura au nord, pas au nord-ouest ( car ils sont sur une orbite stricte nord-sud et sud-nord ). et l'iridium reste ultralimineux pendant quelques 2-5 secondes seulement, pas 20 secondes.

vous avez donc vu, soit une etoile filante du soir tres lumineuse, il en existe regulierement. et justement, celles du soir sont souvent bien plus lentes car elle penetrent notre atmosphere par derriere et non pas en collision frontale comme celles qu'on voit apres minuit . Il y a a tout moment des averses d'etoiles filantes moins actives que les grandes pluies qui font les titres.
http://meteorshowersonline.com/august_radiants.html
Mais certaines de ces averses eparses produisent souvent de belles boules de feux tres lentes. Et en ce moment il y a justement une faible pluie de meteores qui produit qu'une demi-douzaine d'etoiles filante par heure au moment maximal mais celles-ci sont souvent tres lumineuses. Personnellement je pense que c'est ce que vous avez vu. Une etoile filante tres lente .
peut-etre une kappa-cygnide http://meteorshowersonline.com/showers/kappa_cygnids.html




ou alors, autre explication, un objet humain, morceau de fusee ou satellite , rentree dans l'atmosphere.
http://reentrynews.aero.org/upcoming.html

Écrit par : Klipsi | 24/08/2010

Ok. Je me suis mal exprimé...


La source lumineuse a mis 15 min. pour parcourir la distance totale: d'une altitude de 40° direction Ouest(-Nord-Ouest) à un des sommets du Jura (env. 5-10°) direction (Ouest-)Nord-Ouest.

Ou plus prosaïquement, tendez le bras gauche, écartez au maximum l'auriculaire et le pouce, orientez votre bras de manière à obtenir un angle de 45° entre ces deux doigts; voilà à peu près la distance que la source lumineuse a parcourue en 15 min.

Ce n'est pas ultra-précis, j’en conviens... Mais je n'ai pas un compas, une boussole dans l'œil...!!

Ensuite, on a pu la voir "disparaître" à l’œil nu derrière le Jura en une vingtaine de seconde, comme on peut voir le soleil se coucher derrière le même Jura. Evidemment, il n'y a pas eu accélération ou que sais-je... Je ne crois pas que l'on puisse voir "à l’œil nu" une étoile bouger, "se coucher"... Non?


J'aurais dû prendre mon appareil photo!!! Grrrr...! Je m'en veux!


Bonne soirée.


=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 24/08/2010

> La source lumineuse a mis 15 min. pour parcourir la distance totale: d'une altitude de 40° direction Ouest(-Nord-Ouest) à un des sommets du Jura (env. 5-10°) direction (Ouest-)Nord-Ouest.

surprenant ! 40 degrees au-dessus du Jura , c'est a mi-chemin entre la verticale et l'horizontale ! 90 degrees ce serait au zenith, a la verticale audessus de votre tete, et les degrees proche du sol sont plus grands que les degrees plus haut, a cause de l'effet de loupe de notre lentille, l'atmosphere.

> Ou plus prosaïquement, tendez le bras gauche, écartez au maximum l'auriculaire et le pouce, orientez votre bras de manière à obtenir un angle de 45° entre ces deux doigts; voilà à peu près la distance que la source lumineuse a parcourue en 15 min.


alors la il y a encore confusion.
a bras tendu, l'ecartement maximal entre pouce et auriculaire ne fera jamais la distance allant de l'horizon a 40 degrees d'altitude dans le ciel, sauf si vous avez des bras anormalement courts... et en diagonale, en inclinant votre main pour faire un angle de 45 degres par rapport a l'horizon, cela correspond a la trajectoire de Venus. Donc je suppose que vous estimez mal la hauteur dans le ciel au-dessus du Jura de l'objet et qu'il etait bien plus pas et que c'etait Venus, en effet tres brillante ces jours-ci, qui descendait tranquillement en diagonale en suivant le soleil.

est-ce que eventuellement vous sur-estimez le chiffre du ciel ? le tour d'horizon a l'horzontale est en effet de 360 degr. , mais le tour vertical, d'ouest a l'est en passant par le zenith, n'est qu'une demi-sphere de 180 degr. En altitude au-dessus de l'horizon on arrive au maximum a 90 degr. = la verticale. Cela pourrait expliquer la hauteur de Venus, que vous pensez etre a 40 degres par rapport a 360, mais qui est plus basse en fait car 40 degr d'altitude c'est deja a mi-chemin entre horizont et verticale.



> Ensuite, on a pu la voir "disparaître" à l’œil nu derrière le Jura en une vingtaine de seconde, comme on peut voir le soleil se coucher derrière le même Jura. Evidemment, il n'y a pas eu accélération ou que sais-je... Je ne crois pas que l'on puisse voir "à l’œil nu" une étoile bouger, "se coucher"...


en effet une etoile disparait d'une fraction de seconde a l'autre car elle est tellement lointaine qu'elle n'est dans notre ciel qu'un petit point, un seul pixel dans nos yeux, pas un disque. Mais Venus mets de tres longues secondes pour se coucher car elle est tres proche. Au telescope on voit facilement un disque chez planetes, pas juste un point. Jupiter aussi est une des planetes qui est grande en apparence dans notre ciel. Elle est plus lointaine que Venus mais bien plus grande et ainsi on voit facilement une surface, un disque, au telescope et meme deja avec des jumelles puissantes . par contre les etoiles sont tellement lointaines que leur taille geante ne suffit pas pour nous offrir un petit disque, elles restent un point, un seul pixel.

A ma connaissance la seule etoile qui met un certain temps, une demi-seconde, pour se coucher c'est Aldebaran car c'est une geante rouge pas trop lointaine et ainsi sa taille apparente est de quelques pixels de plus que les autres etoiles.

je penses que ce que vous avez vu est Venus, vu les dernieres infos.

Écrit par : Klipsi | 25/08/2010

pour calcul rapide , le diametre de la Lune , ou du Soleil, est d'environ 1/2 degr. dans le ciel. Donc si vous alignez 20 lunes cote a cote , cela correspond a 10 degr. dans le ciel. Mais la Pleine Lune sur l'horizon est plus grande que la Pleine Lune haut dans le ciel a cause de l'effet de loupe dans l'atmosphere-lentille proche de l'horizon. Vous verrez une grosse lune se lever mais elle sera bien plus petite d'apparence a minuit.

Écrit par : Klipsi | 25/08/2010

Les commentaires sont fermés.