31/01/2013

bientôt le printemps

il me manque de voir des orages. Alors, par nostalgie, voici deux images de l'été dernier. 

foudre, orage, éclair

La nuit c'est assez facile de photographier la foudre, il suffit de faire des poses longues, régler l'appareil photo p.ex. sur 100 ASA, f/8 et 30 secondes et espéer que la foudre frappe pendant ces 30 secondes. Mais en plein jour c'est moins facile car la lumière du jour est trop forte pour permettre des temps de pose longues. Donc, le plus souvent je passe en mode vidéo, FHD 1080p, et en sauvegardant une image fixe de la vidéo on arrive à obtenir des photos d'environ 2 mégapixels.  L'inconvénient c'est que le CMOS de ma caméra peut enregistrer une barre horizontal de balayage, effet du 'rolling shutter'.  Dans l'image ci-dessus il y a aussi eu du rolling shutter mais tout en bas de l'image originale, alors j'ai pu couper la partie basse.

Une autre technique , c'est d'utiliser un 'lightning trigger', un  'détecteur-déclencheur de foudre', un appareil qui déclenche votre caméra au moment même où la foudre frappe.  Je n'en ai pas , mais je crois savoir qu'il en existe différents modèles. 

Toutefois, j'ai un appareil photo Canon EOS 600D, et j'ai trouvé un programme qui s'installe sur la carte mémoire et qui remplace le firmware original de Canon, c'est Magic Lantern. Parmi les nombreuses fonctions de Magic Lantern, il y a la possibilité de déclencher automatiquement la photo au mouvement, ou aussi.... au changement de lumière ! Ainsi, en réglant correctement l'appareil, on peut utiliser Magic Lantern comme un lightning trigger. Voici une image d'un éclair ainsi obtenu en plein jour: 

foudre, orage, éclair, magic lantern

alors, encore quelques mois de patience, et vive la saison des orages !