11/10/2018

Explosion d'Aurore Boréale

allez, un petit 'teaser' ... un amuse-bouche...

mardi soir 9 octobre, dernier jour de chasse ... on décide de tenter le diable... on va donc chercher la perle rare de ciel dégagé ( car il y a souvent des nuages en Islande ) , vers le nord-ouest, et tiens, pourquoi pas, voir Hvitserkur , le rocher qui ressemble à un mamouth fossilisé ... la chance, marée basse, on peut s'en approcher très proche...  et il y a une dépression vers l'ouest, donc vent du sud = foehn = ciel dégagé... et hop ! voici l'aurore... et je mitraille à gogo en espérant attrapper aussi une étoile filante... je pose mon Canon 6D sur trépied avec  super grand-angle Samyang 12mm f/2.8 , réglé à ISO 5000 et 10 secondes de pose... et avec Magiclantern en plus il mitraille tout seul... click - 10 sec - click - 10 sec - click - 10 sec .. je m'occupe alors d'une autre caméra, un superbe Sony a7s mark2 ( prêtée par un ami ) qui me permet de filmer en temps réel... à 25 i/s, ISO 40'000, avec optique Mitakon 35mm f/0.95 (!)  superlumineux... mais en format aps-c ( x1.5 donc un peu plus de 52mm de focale ) ... je pousse occasionnellement à 60-80'000 les ISO, y a de la marge avec le sublime a7s2 ... quand tout à coup l'aurore s'enflamme , puis explose , comme j'ai encore jamais vu... gi-gan-tesque ! et super-lumineux ! j'ai pas touché au 6D donc il continuait à 5000 ISO avec 10 sec de pose et donc c'est assez cramé.. sur-exposé ... mais intéressant justement pour montrer comme une aurore peut passer de normal à diabolique en quelques secondes ..  ha au fait je venais de remplacer l'objo sur le a7s2 , au lieu du Mitakon 35/0.95 j'avais mis un Rokinon 24/1.4 pour PF MAIS hélàs j'avais pas eu le temps de régler l'appareil en mode PF, donc le 24mm filmait à 36mm, angle moins vaste... mais la vidéo je vous la présente dans quelques jours quand j'aurai le temps de l'éditer... mais pour l'instant voici une séquence d'images qui montrent l'évolution de la luminosité... ha oui j'aurai aussi un timelapse vidéo  ... patience..

 

IMG_5640[1].jpg

IMG_5643[1].jpg

IMG_5645[1].jpg

à la dernière image j'ai juste re-cadré la caméra mais pas eu le réflexe de changer les réglages.

IMG_5648[1].jpg

images non-traitées, juste passées du RAW à JPEG et réduit en taille .

 

vidéo à suivre

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Merci pour ces belles photos, elles sont impressionnantes. Mais d'où vient cette couleur verte, comment expliquer ce phénomène ?

Écrit par : djemâa | 11/10/2018

@Djemâa

Pas d'explication mais une première description.

A ma connaissance ce phénomène provient des ceintures de Van Allen (Anneaux toroïdaux entourant la terre,) qui captent des particules provenant des vents solaires.
Quand ces particules débordent elles pénètrent la magnétosphere vers les pôles. La réaction donnent ces aurores polaires.

On pourrait décrire encore plus simplement et je ne sais pas pourquoi précisément la lumière est verte.

Écrit par : aoki | 11/10/2018

Merci pour ce début de réponse

Écrit par : Djemâa | 11/10/2018

@Djemâa, @aoki

Addendum à l'explication pertinente d'aoki : la concentration des particules ionisées du vent solaire se fait aux pôles ("entonnoir" des lignes du champ magnétique terrestre) où elles interfèrent avec les éléments gazeux de la haute atmosphère.
Ceux-ci restituemt cette énergie sous forme de lumière (photons) dont la couleur dépend de la nature des gaz, l'oxygène, plus dense à ces altitudes, émet du vert, qui prédomine souvent,l'azote du bleu ou du pourpre à basse altitude. Raisons pour lesquelles les aurores polaires sont aussi souvent des kaléidoscopes.

Écrit par : Gislebert | 12/10/2018

Merci Gislebert, me voilà définitivement et pleinement informée !

Écrit par : djemâa | 12/10/2018

Écrire un commentaire