29/10/2018

WINGSUIT BASEJUMP GRAND CHAVALARD

allez, une petite nouvelle vidéo... A consommer sans modération, en plein écran. 

Bonne semaine !


 

 

Commentaires

L'appellation "trompe-la-mort" est bien en-dessous de la réalité...

Écrit par : Géo | 29/10/2018

Ouais, Géo a raison, y en a vraiment qui trouvent que la camarde n'arrive pas assez vite...

Écrit par : Gislebert | 29/10/2018

https://www.lexpress.fr/actualite/sport/accidents-mortels-de-base-jump-il-s-agit-de-la-responsabilite-de-chacun_1568443.html
Chacun a le droit de tenter de se suicider.

Mais qui va payer en cas d'invalidité?

La comparaison avec l'oiseau est ridicule.

Écrit par : Daniel | 29/10/2018

"Mais qui va payer en cas d'invalidité?"

Elle est bonne celle-là...Pour en avoir discuté avec un urgentiste de la Gass qui a "travaillé" sur le site de Lauterbrunnen, l'AI n'intervient qu'assez rarement...Plutôt les thanatologues que les réanimateurs...

Écrit par : Gislebert | 29/10/2018

En effet, à 200km/h contre un rocher, l'invalidité est ...générale. Pour avoir fait un peu de delta et d'aviation, j'ai pu constater à quel point l'air réserve de sales surprises. Dans la vidéo ci-dessus, le wingsuiteur passe à quelques mètres de celui qui filme, sur un promontoire. Ce promontoire aurait pu provoquer des turbulences qui...
Le Grand Chavalard se trouve à quelques km du coude du Rhône vers Martigny où il y a souvent affrontement de deux courants, d'où aussi des turbulences. La seule fois où je suis passé par là en avion, j'ai pris de sacrés coups de pieds au cul...
Ce n'est pas du sport, c'est de la roulette russe.

Écrit par : Géo | 29/10/2018

Ils meurent de leur passion!

Un voisin courait tous les jours hiver comme été. Il en est mort!
À peine 60 ans. Excellente santé, ni fumeur ni buveur. Grand et bel homme, ceci dit en passant.....
Sur l’avis mortuaire de la famille, ces mots: Il est mort de sa passion!

Écrit par : Patoucha | 29/10/2018

"Elle est bonne celle-là..."
Très bonne en effet:
https://www.lemonde.fr/sport/video/2013/12/09/un-accident-de-base-jump-filme-en-camera-embarquee_3527861_3242.html

https://www.lematin.ch/sports/autres/survit-chute-40-metres/story/27131356?track

Le taux de blessures est de 5 à 10 fois plus important que le taux de mortalité:
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/08/20/base-jump-pourquoi-la-france-est-dans-le-trio-de-tete-de-la-fatality-list_4473309_4355770.html

Très, très bonne, n'est-ce pas?
Il vaut mieux se renseigner avant de dire n'importe quoi.
Sparte 2 - Athènes 0

Écrit par : Daniel | 29/10/2018

"Il vaut mieux se renseigner avant de dire n'importe quoi."

L'art d'arranger les statistiques et d'ergoter sur les pourcentages, je parlais d'expérience vécue. Au fait vous êtes-vous procuré la physique quantique pour les Nuls ?

Écrit par : Gislebert | 29/10/2018

Ils savent ce qu'ils font. Il y a bien plus de victimes - y.c. invalides - parmis les automobilistes, piétons, motards, cyclistes, fumeurs, alcooliques, VTTistes, skieurs, nageurs, chasseurs, voyageurs en avion, etc. etc.

Qui va payer ? l'assurance. C'est pour ça qu'on en a.

> avoir fait un peu de delta et d'aviation, j'ai pu constater à quel point l'air réserve de sales surprises.

faut d'abord apprendre à connaitre la météo avant de faire du delta et de l'aviation.

ben ouais, le risque zéro n'éxiste pas. Faut changer de planète.

>> Dans la vidéo ci-dessus, le wingsuiteur passe à quelques mètres de celui qui filme, sur un promontoire.

c'était super !

c'est pas son premier vol.

quand vous étiez bébé, vous saviez marcher dès le premier essai ? Pas de chutes ?
tout s'apprend. Les sportifs de saut à ski, sport automobiles, motocross, course rallye, pilotes d'avion... astronautes... tous jouent à la roulette russe... hahaha

Vaut mieux rester sur Terre tranquille... même une croisière c'est dangereux... et surtout pas changer de trottoir...

> Ce promontoire aurait pu provoquer des turbulences qui...

pas ce jour-là à cette heure-là, c'est justement pour ça qu'on y va .

> Le Grand Chavalard se trouve à quelques km du coude du Rhône vers Martigny où il y a souvent affrontement de deux courants, d'où aussi des turbulences.

ils font leurs vols quand la météo est particulièrement bonne pour cela, à une heure où l'air est calme. En plus en bas dans la vallée il y a une éoliènne qui tourne s'il y a du vent. Ils ont des infos et applis et des yeux pour observer pour savoir s'il y a des turbulences. S'il y a trop de vent ils ne sautent pas. L'autre jour il y en a un qui voulait y aller mais il m'a rappellé ensuite pour annuler après avoir vu qu'il y avait trop de vent dans la prévision. Il leur arrive de monter au Grand Chavalard et de redescendre sans avoir sauté s'il y a trop de vent.

Tiens ! il y a des gens qui se tuent en faisant des randonnées ! C'est insoutenable !

> La seule fois où je suis passé par là en avion, j'ai pris de sacrés coups de pieds au cul...

ben, il faut y aller quand y a pas de vent... comme eux. Ils y vont tôt le matin quand il n'y a pas encore de thermiques, très peu de turbulence. Vous avez vu les turbulences dans les scènes quand ils sont en haut ? ça semble fort mais c'est filmé à 3000-5000mm de focale, genre telescope, alors la moindre turbulence est amplifiée.

c'est impressionnant, oui c'est dangereux, et alors ? Tout est dangereux sur Terre. La vie est une maladie sexuellement transmissible dont on meurt quand on l'attrappe.

c'est bien moins dangereux que de traverser la route à Genève. Je suis chasseur de tornades, j'en suis pas mort. Je nage, je ne me suis pas noyé. Je faisais du ski, je me suis jamais cassé une jambe. Je suis chauffeur , j'ai jamais renversé quelqu'un. J'ai souvent pris l'avion, sans trop de problème. J'ai même été en Antarctique et au Pôle Nord, en brise-glace... russe... nucléaire... y a pas eu d'explosion thermonucléaire...

oui c'est triste lorsqu'il y en a un qui rate son vol... mais avec cette mentalité-là même Tintin n'aurait pas marché sur la Lune.

je préfère vivre à fond que de mourrir d'ennui...

ils ne cherchent pas à se suicider... au contraire ils font tout ce qui est possible pour survivre à chaque vol... pour pouvoir en faire encore et encore ...

mais bon, chacun son truc.

;-)

Écrit par : Olivier Staiger | 29/10/2018

"faut d'abord apprendre à connaitre la météo avant de faire du delta et de l'aviation."
Dans le coude de Martigny, j'avais été réquisitionné par un instructeur de Bex, LSGB, piste de minables provinciaux pour vous Genevois qui savez tout mais néanmoins la piste où votre collègue windsuiteuse Géraldine a fait son brevet de pilote et c'est là que Yves Rossi met au point ses ailes à réaction...
Il fallait récupérer deux avions à Sion, qui avaient fait de l'écolage de nuit là-bas, la piste de LSGB n'étant pas équipée pour cela.
Votre remarque est donc particulièrement nulle et non avenue. L'instructeur en question est très qualifié et très bien noté.
Quant au reste, mon point de vue sur vos vols est très bien décrit par le sketch de Donnet-Monay dans les dicodeurs. Essayez de le trouver, cela en vaut la peine...

Écrit par : Géo | 30/10/2018

Cher Géo,
... tout ce que je dis c'est qu'il ne faut pas juger sans connaitre et surtout pas en se basant sur UNE seule expérience personnelle. Vous avez vous-même dit "La seule fois où je suis passé par là en avion.... " Wow ! vous croyez vraiment qu'il y a TOUJOURS du vent ici ? Ahahahaha !!! Trop drôle . Vous y passez UNE FOIS et donc, logiquement , il y a TOUJOURS la même situation météo ??? bien... Qu'ils vont sauter quand il y a une tempête de foehn ? mouais.... Ou part vent soutenu d'ouest ? ou avec de la bise du nord ? Vous croyez qu'ils y vont part tous les temps? Tous - les - jours ? ... quelque soit la météo ? Vous croyez être un expert de la météo LOCALE de la zone entre Grand-Chavalard et le nord-est de Fully juste parce qu'UNE seule fois vous êtes passés à proximité, en avion et que ce jour précis à ce moment précis il y avait des turbulences ? Bof ! .....
Il y a de sacrés différences de temps, de vent, de turbulence, de thermiques, selon le jour, l'altitude, la météo, L'ensoleillement, la distance à la montagne et même selon l'heure du même jour, et même selon les minutes de la même heure.... et même selon la seconde de la même minute...
... On est à env. 15km de Martigny... on va même pas sur Martigny, on s'en éloigne lors de ce vol ... micro-climat, vous connaissez ? vous pouvez avoir du vent à Martigny et le calme total à quelques km de là. Le wingsuit flyer intelligent saute quand il n'a pas de vent sur son trajet ( mais on s'en fout de ce qui se passe en-dehors ) ou que très peu de vent et quand il voit que l'éoliènne en bas de la vallée ne tourne pas ou que très lentement, et en plus avant de sauter il m'appelle pour double vérif des vents là ou je suis pour le filmer...
... et pas besoin d'insulter LSGB ( minables provinciaux ? merci pour eux ! )
... et je ne suis pas Genevois...
mais bon, si vous avez un point de vue sur le sujet qui est réconforté par des sketch d'humouristes, j'veux bien ... bon vent ! ;-)

Écrit par : Olivier Staiger | 30/10/2018

P.S. rectificatif : Martigny - Grand Chavalard à vol d'oiseau env. 8km . Mais leur vol ne part pas du Grand Chavalard 2901m mais de l'Aiguille , env. 460m plus bas .. . où les vents peuvent souvent être différents ... un peu plus au sud-est, et ils partent vers le sud-est... par beau temps stable aéronautiquement parlant.

Écrit par : Olivier Staiger | 30/10/2018

Vous n'êtes manifestement pas de la région et vous n'avez pas lu complétement mon commentaire : "Le Grand Chavalard se trouve à quelques km du coude du Rhône vers Martigny où il y a souvent affrontement de deux courants, d'où aussi des turbulences." C'est tellement vrai que c'est là qu'on installé une des premières éoliennes du pays...
Cela dit, ce qui m'irrite, ce n'est pas la pratique du wingsuit en soi, mais la prise de risque démontrée dans la vidéo en passant à quelques mètres du promontoire où l'on voit qqn filmer. C'est là que la situation n'est pas vraiment contrôlable. En cas de diminution de portance par un courant rabattant, le wingsuiteur n'a aucun moyen de corriger. Il y a eu beaucoup d'accidents de ce genre. Et s'il y a des sketchs d'humoristes, c'est justement parce que cela choque. Faudrait-il s'en foutre ? Ok. Mais là où vous tapez juste, c'est qu'il y a beaucoup d'accidents ailleurs dans beaucoup de sports différents. J'ai vu une pub de la Rega : 150'000 accidents de ski par an seulement en Suisse. Le foot ? Une horreur du même genre. Le VTT, cela doit être pas mal aussi...
Etc, etc. Tous ces gens finissent à l'hôpital à 1000 francs minimum par jour. Pas besoin d'aller chercher plus loin les raisons des coûts prohibitifs de la santé dans ce pays...
Soyons honnête jusqu'au bout : les wingsuiteurs survivent rarement à leurs accidents. Et donc coûtent moins cher...

Écrit par : Géo | 30/10/2018

> Vous n'êtes manifestement pas de la région ...

manifestement ... ;-)

c'est vrai, je suis du centre du Valais central, pas du bas Valais central. Je dois en effet marcher quelques minutes si je veux voir le Grand Chavalard ( mais je vois par la fenêtre le Trient, Forclaz-Martigny, Haut-de-Cry ).

> "Le Grand Chavalard se trouve à quelques km du coude du Rhône vers Martigny où il y a souvent affrontement de deux courants"

je sais...

7.32 km depuis le coude du Rhône à la pointe du Gd Chav à vol d'oiseau , selon map.geo.admin.ch . Un peu plus depuis Martigny gare.

oui il y a souvent des affrontements de deux courants vers Martigny mais pas toujours et pas de tous les côté du GdChav. Or justement ils sautent d'un côté (sud-est ) où c'est souvent plus calme, et par temps vraiment très très calme, soyez-en rassuré.

les éoliènnes se trouvent à Martigny et plus bas (en face de Balmaz et Vernayaz) , et il y en a une de l'autre côté du Rhône ( Charrat ) , celle qui est justement utile pour les wingsuiter pour voir s'il y a du vent.

mais comme je dis, ils volent depuis plus bas (l'Aiguille) , plus loin, et atterissent encore plus loin... Brèf le coude du Rhône et ses vents ne nous concernent plus trop. Même par jour de fort vent on voit des choses amusantes : on peut avoir un flux d'air ici et il suffit de faire 500m pour être à l'abris du vent làbas. On peut avoir du vent fort à la pointe du GdChav et être à l'abris du vent sur ses flancs.

oui il est passé très proche, à quelques mètres... ce fut spectaculaire... il sait ce qu'il fait, il n'est pas passé par là par hasard ni la première fois et les conditions étaient bonnes pour le faire ( j'y étais, c'est moi qui filmais... ) .

oui bien sûr il y a du risque... comme dans tout... que ce soit Simon Ammann qui saute à ski, ou Nikki Lauda en voiture, ou Schumacher à ski, ou le VTT en zone de battue de chasse , ou Edward Smith aux commandes du Titanic, ou les astronautes sur Challenger ou Columbia, ou Eric Tabarly qui prend la mer , ou Wawrinka qui tappe la balle , ou Sullenberger qui décolle de LaGuardia... le risque est omniprésent...

bon , je vous laisse, je vais manger et devoir me lever du lit... grand danger !

Écrit par : Olivier Staiger | 30/10/2018

Une vraie merveille que ce vol qui donne "des ailes" et des airs, si je puis m'exprimer ainsi, d'un royal et majestueux aigle. :)

Écrit par : Patoucha | 31/10/2018

Écrire un commentaire